Bien-être

Méditation du matin : bienfaits et conseils pour les débutants

méditation du matin

Bien qu’il n’y ait pas de meilleur moment pour faire de la méditation, il faut savoir choisir son timing pour s’appliquer. Certains choisissent la soirée pour se sentir relaxés avant le sommeil. D’autres préfèrent la pratiquer au réveil pour se lever du bon pied. Mais ce qui nous intéresse à travers de cet article est surtout la méditation du matin. Quels en sont ses bienfaits ? Comment la pratiquer ? Les réponses s’ensuivront dans les lignes suivantes.

Pourquoi méditer au matin ?

Comme il est annoncé dans l’introduction, la méditation du matin réserve de nombreux bienfaits.

Rester zen tout au long de la journée

Juste après le réveil, le fait de s’appliquer à la méditation permet de commencer la journée tout en étant détendu et décontracté. À l’aide du travail du souffle et de la relaxation, il est possible de faire le vide à l’intérieur de son corps pour tout relâcher et avoir de la bonne humeur durablement.

Optimiser ses capacités de concentration

Qui n’a jamais entendu parler de la plénitude intérieure ? Il s’agit d’une sensation par laquelle on vit dans l’épanouissement et le bonheur. Assurance et confiance en soi sont également de mise dans cette optique. Tous ces sentiments sont garantis à l’aide de la méditation du matin en améliorant les capacités de concentration.

Stabiliser ses émotions

Dans la mesure où l’on est victime d’un stress prolongé, un peu de yoga matinal est ce qui manque pour retrouver la pêche. Le fait de libérer ses sensations permet d’évacuer les émotions négatives pour rester posé et réfléchi dans toutes les situations. La méditation est également un moyen pour mieux gérer la tristesse, la colère et toutes les émotions excessives.

yoga

Prendre soin de sa santé cardiovasculaire

La méditation du matin peut également venir à bout des problèmes physiologiques du corps. En apaisant son esprit, elle favorise le bon fonctionnement du métabolisme ainsi que la circulation du sang. De ce fait, tout l’appareil circulatoire est à l’abri des menaces, notamment les complications vasculaires.

Conseils pour s’initier dans la méditation

Dans la mesure où nous sommes encore novices en matière de méditation, les conseils suivants nous serviront de balise pour mieux s’appliquer.

Adopter une position confortable

On doit avant tout se mettre à l’aise. Pour sa première fois, le maître mot est la détente. La posture est d’une importance capitale pour la méditation du moins qu’on n’est pas couché ni debout.

S’installer dans un endroit convenable

Quoi qu’il en soit, il est impossible de méditer dans un endroit assourdissant. Il faut choisir un lieu calme où l’on peut entendre les battements de son cœur. Tous les éléments qui peuvent nuire à la relaxation sont à bannir de son environnement.

Ne faire qu’un avec son souffle

Quand on s’initie à la méditation, une des premières choses à faire est d’examiner son souffle. Est-ce qu’on a tendance à trop expirer ou à trop inspirer. Il faut évaluer chaque colonne d’air qui entre et qui sort de ses poumons.

Prendre son temps

Pour mieux méditer, il est important de prendre tout le temps qu’il faut. Ce n’est pas quelque chose qui se fait à la hâte. C’est pourquoi on doit fixer un bon moment matinal pour ne pas être précipité par les obligations.